L'OTAN & SERIS Security, un exemple de partenariat de sécurité !

Juin 2017
La mission privée de surveillance de l’OTAN par SERIS Security entre dans sa quatrième année. SERIS Security compte plus de 250 agents de gardiennage dans son équipe OTAN.
À l'instar de quelques autres sites comparables dans le monde, l’OTAN est l’une des zones diplomatiques les plus fortement surveillées. Cela nécessite dès lors une implication professionnelle optimale et constante de l’équipe de SERIS Security. 
 
« Un environnement hautement sécurisé, tel que celui assuré à l’OTAN, ne peut être obtenu que par un partenariat. Pour atteindre le résultat visé, cette collaboration est principalement fondée sur la confiance, la discrétion, l'innovation professionnelle permanente, la flexibilité et la conscience professionnelle de toute l’équipe de SERIS Security. », explique Peter Verpoort, Division Manager de SERIS Security.
 
« Vous pouvez comparer la surveillance de l’OTAN à un concept de sécurité total optimal. C’est une combinaison de technologie de pointe et de main-d'œuvre, qui recourt également à différents types de chiens de sécurité, des armes appropriées et des procédures de rayons X », poursuit Peter Verpoort.
 

Mission de sécurité double pour le déménagement de l’OTAN

 
Il y a quelques années, l’OTAN a entrepris de s'installer dans un nouveau siège. Et même si celui-ci se trouve littéralement de l’autre côté de la rue, le déménagement en soi a un grand impact sur la sécurité. 
 
Aussi bien le site existant que le nouveau siège de l’OTAN doivent pouvoir compter sur le même niveau de sécurité. Un défi majeur que SERIS Security se montre capable de relever. 
 
« Surveiller un seul site de l’OTAN est déjà extrêmement difficile. En surveiller un deuxième depuis l’état de chantier jusqu’à la fin des travaux, en garantissant le même niveau de sécurité, est un véritable tour de force. 
 
Il s’agit d'une double protection, car chaque site a ses propres caractéristiques. D’autres profils d’agents de gardiennage, d’autres technologies, d’autres dangers potentiels, mais un seul objectif : garantir une sécurité optimale ! », indique Peter Verpoort.
 

Un sommet de l’OTAN en la présence du président américain, un événement pas banal !

 
La Belgique, en particulier Bruxelles, a l'habitude de recevoir des chefs d'État et de prévoir leur protection. Cependant, un sommet de l’OTAN en la présence du président américain, organisé au siège principal flambant neuf d’Evere, était une nouveauté pour tous les services de sécurité locaux. Il a eu évidemment aussi un effet important sur SERIS Security.
 
« L’impact de ce sommet a été immense pour toute l’équipe de SERIS Security. Non seulement les préparatifs, mais aussi la journée même ont exigé une collaboration professionnelle sans précédent entre tous les services de sécurité belges et étrangers. Trois cents agents de gardiennage de SERIS Security ont été déployés pendant cette journée, notamment pour effectuer des contrôles d'entrée et de sortie et des missions de surveillance et d'accompagnement.
Une partie de l’équipe de SERIS (voir photo) a également travaillé à proximité des chefs de gouvernement, ce qui a généré une pression supplémentaire », explique Verpoort.
 
Après le déménagement en tant que tel de l’OTAN et l’inauguration officielle du nouveau bâtiment, un nouveau sommet a été planifié dans un avenir proche. SERIS Security aura déjà pu faire une brillante répétition générale.
 
« Je remercie notre entreprise SERIS Security et tous nos collaborateurs qui exécutent cette mission importante quotidiennement et je me réjouis qu'ils le fassent de manière aussi professionnelle, dans des conditions qui ne sont pas toujours faciles. Par ailleurs, SERIS Security peut être fière que l’OTAN lui ait confié cette mission », conclut Peter Verpoort.
 
 

Ce site utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

X